Le lendemain de ton départcorse_satellite

Je partirai et j'irai voir

De l'autre côté de la mer

Le petit triangle dans l'hémisphère

Parce que quelque chose

Se cache là bas

Quelque chose comme une partie

De toi

Quelque chose qui fait

Que chaque fois que j'y vais

C’est comme si

T’y étais aussi

Et mes larmes gorgeront les rivières

Et mes deux mains écorcheront la terre

J’arrêterai les passants en leur demandant

Est ce que quelqu'un peut me parler

De mon père

Ensuite j'écouterai

Toutes les histoires

Les fausses et puis les vraies

Je m'accrocherai aux souvenirs

De tous ceux qui ne t'auront

Pas vu vieillir

Puisque je sais dès maintenant

Que de toutes les façons

Je n'aurai jamais assez de temps

Pour te poser les vrais questions

Qui es tu que voulais tu

Que je devienne ou que je fasse

Pour que je puisse te regarder

En face

Et mes larmes gorgeront les rivières

Et mes deux mains écorcheront la terre

J’arrêterai les passants en leur demandant

Est ce que quelqu'un peut me parler3283600991

De mon père

Après j'irai piquer une tête

Juste en face de la chapelle des grecs

La plus grande des inspirations

Me fera plonger

Tout au fond du bouillon

Et au milieu des milliers

De bulles d'oxygène

J’irai retrouver cette moitié

De mes gènes

Je pousserai un dernier cri

Pour que ça passe

Avant de regagner la surface

Et mes larmes gorgeront les rivières

Et mes deux mains écorcheront la terre

J’arrêterai les passants en leur demandant

Est ce que quelqu'un peut me parler

De mon père

Batlik (Juste à côté 2006 « à brûle pour point »)

Batlik: guitare tenor/ chant/ clavier/ choeurs

J.M Pelatan: cornet