Ils pensaient bien faireSalmon23
les hommes de frazer
en peuplant de saumons
le lac et ses rivières

Ces cons de poissons
ont pensé pour de bon
partir de chez eux
en nageant vers la mer

Quelques mois plus tard
poussés par le printemps
revoilà leurs nageoires
remonter le courant

Mais les chutes d'eau sont
trop hautes pour eux
voilà pourquoi le lac
ce n'était pas chez eux

Ces cons de poissons
s'entêtent pour de bon
et le lit de la rivière
se transforme en cimetière

Revenir en arrière
c'est tout ce qu'ils cherchent à faire
revenir en arrière
en remontant les rivières (x2)

De l'Homme ou du poisson
lequel est le plus con
lequel crache le plus haut
de son évolution

Laquelle des deux espèces
partira la première
celle qui suit son instinct
ou celle qui fuit l'enfer

C’est rare qu'on y pense
à notre dépendance
on a besoin de tout
mais qui a besoin de nous

Le poisson sans l'humain
se démerderait très bien
mais que feraient les japonais
si il disparaissait

Comme tout un chacun
qui n'a plus que ses mains
ils prieraient comme des cons
devant le dieu saumon

Revenir en arrière
c'est tout ce qu'on cherchera à faire
revenir en arrière
en récitant des prières (x2)

En bon petit parisienTERRE_FOND
j'avoue que je me sens pas bien
de parler d'écologie
au milieu de mon gâchis

En bon petit banlieusard
j'avoue que je me fous de savoir
si tous les japonais

boufferont ou pas ce soir

Et je ne prie pas
car je ne crois pas
qu'il y ait ailleurs un autre responsable que nous (moi)

Je m'incline doucement
devant les éléments
la méditerranée
a déjà disparue souvent

Que l'on soit né poisson
ou de l'espèce humaine
la terre aura notre peau
avant qu'on ait la sienne

Batlik (Utilité  2007 « à brûle pourpoint... »)

Batlik : Guitare, voix
Jean Marc Pelatan : Ebow

édité pour la 1ére fois le 10 septembre