Perdu quelque part dans le sud
suant toute mon inquiétude
le soleil au zénith plombe
et personne à la ronde


une zone commercialeZone_commerciale
sans un nuage rien que dalle
sans un pet d'ombre
et personne à la ronde

une route en forme de huit
pas d'eau de casse-croûte de shit
rien même pas de vent
rien rien que du temps

t'en fais pas l'ami
c'est rien qu'un petit cauchemar
c'est bientôt fini

tant que t'es là tâche de voir
ce que tu caches dans le noir
là où y a rien même pas de vent
là où y a rien rien que du temps

des affiches me proposent
de venir profiter
du bonheur collectif qu'impose
la publicité

des putes prennent des poses
sous des néons même pas éteints
je sue je sens le fauve
j'entends aboyer mon chien

je trébuche aux mêmes endroits
fais les mêmes erreurs cent fois1_4_aerien_zone2
sans toi sans rien même pas de vent
rien rien que du temps

le soleil comme une vérité
écrasante lourde et
qui enlève aux choses autour
les mythes qui les entourent

pas de place pour le hasard
pas de route vers autre part
la nature n'existe pas
ici tout est dur et plat

ça y est je le vois
mon chien en face de moi
je sens qu'il a peur aussi
boiteux et affaibli

il trébuche aux mêmes endroits
fait les mêmes erreurs que moi
me frôle me renifle passe
et ne me reconnaît pas

perdu quelque part dans le sud
suant toute mon inquiétude
le soleil au zénith plombe
et personne à la ronde

Batlik : Guitare / Chant
Jean Marc Pelatan : Basse
Sébastien Brun : Batterie
Nicolas Brûche : Trompette

"L'art des choix" - 2010
A brûle pourpoint

pour les "facebookiens", cliquez sur le lien « Afficher le message d’origine »
édité pour la première fois le 6 juin 2010