Je ne sais pas trop par ou commencer, je vais faire comme au bon vieux temps…
Enfin presque !!

Départ avec Johanne de Bourges à 13h….. Miracle, 17h05, en plein 20ème, une place juste en face de l’immeuble.
Retrouvailles des « colocs » de la rue d’Auron et nous voilà partis direction la Menuiserie…

Oh un chien, 19h, la porte à moitié ouverte…. « C’est Raoul……..» Ta gueule Johanne !!!
De l’autre côté de la rue, un café, un croissant, on s’y jette maintenant….
Une bière, une clope, « Salut Bullette »…

Un concert (de plus), quatre guitares, une contrebasse, ça claque, deux mecs … Etienne Chouard, de l’accordage, du «désaccordage», ça voix, démocratie… capitalisme, Twin Peaks, marketing... « SALOPE », un clip, un cowboy (sans son cheval), du bon son, du « meublage », invention de mots, un chien, LE PUBLIC, A la Menuiserie, un poids en moins, un nouvel album, des anciennes chansons, trois rappels, le coyote…. (snif), Merci & Bravo

Un bon repas, des retrouvailles (Deck, Philou…), des banalités, une grande conversation devant les WC, une bonne soirée…. Mes deux « béquilles »

Bon ben voilà, c’est bien ce que je disais, je ne savais pas trop comment m’y prendre et effectivement ça n’a pas grand-chose à voir avec le bon vieux temps, ce résumé… Mais moi j’aime bien…

Pour avoir une idée de ce que je viens de vous racontez, rendez-vous aux concerts : ICI ,  je suis sur qu’en cherchant bien il y a une date pas loin de chez vous... 

DES ENORME merci à Johanne et Cécile, vous ne m’avez pas perdu si souvent que ça…
Des léchouilles à Raoul, des mercis à la Menuiserie, des bravos à James, Un « A bientôt »… 


Bulle 

31 Mars 2012 – La Menuiserie – Pantin
édité  le 1er Avril 2012 


Sans titre 7