23 mai 2006

Les blousons blancs

Vivre avec la peur au ventre, Se retourner chaque fois Qu’on rentre Chez soi. Surveiller ses arrières, Toujours laisser passer Le type qui marche derrière. Trouver une place pour mieux voir, Qui entre et qui sort du bar. Toujours demander discrètement, Est-ce que tu connais le type Au blouson blanc. Le romantisme de l’homme traqué N’existe pas dans la réalité, Quand on sait quelqu’un Nous attend au prochain tournant Tout le monde se met à porter ... [Lire la suite]

22 mai 2006

L’aigri

Découpe le en 2, si tu veux, Fracasse lui le nez Poche lui les yeux. Il fera moins le malin Sous le feu des poings. Il ne dira rien Mais dis toi bien Que dés le lendemain Il recommencera A dire ce que tu as fait Et qui tu l’as fait. C’est pas des coup, même bien portés, Qui lui feront tout, Tout oublier. Alors, Découpe le en 2, si tu veux, Fracasse lui le nez Poche lui les yeux. Mais rappelle toi en lui tordant le coup Qu’il sait tout. ... [Lire la suite]
21 mai 2006

L’esthète

Il existe un pays au-delà de l’océan    Avec un drapeau comme le nôtre Bleu, blanc et rouge, au vent. Bleu comme la mer Blanc comme l’argent Et rouge comme le sang Qui coule de cet argent. Pourtant les gens qui vivent là-bas Sont tellement gentils, Ils nous ont sauvé deux fois, Bien merci Mais pourquoi continuer A êtres si charmants ? Tous ces cadeaux, en 50 ans, non, vraiment. Le Coca Cola franchement fallait pas Les films de pantins, merci... [Lire la suite]
18 mai 2006

Assise en face de lui....

16 Mai 2006 "19h00, Mais c’est ou la Maroquinerie ??" A Avron deux policiers bien sympathiques nous renseignèrent: "Alors toujours tous droit, vous tourneraient dans la Rue Ménilmontant, et ce sera une rue sur la... [Lire la suite]
Posté par MelleBulle à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2006

Festival Paroles et Musique

Batlik le 20 Mai 2006 A 19h au Magic Mirrors Pour plus d'info http://www.paroles-et-musiques.net/
18 mai 2006

Amad

Dans une ville de quelques habitants Derrière un boulevard trop bruyant J’ai quitté ma grande entreprise Le temps que mes soucis réduisent Pour pouvoir enfin partager Les bruits du bistrot d’à côté Il avait la bouche écorchée Et la posture de l’éméché Apres une minute de silence Comme il avait deux verres d’avance, On c’est retrouvé nez contre nez Et j’écoutais ses vieux péchés. Il se souvient vaguement d’après l’accident Quand on l’a remmené, Qu’il à du... [Lire la suite]

18 mai 2006

Juste à côté

Je vis juste à côté de Paris La d’où je viens c’est un peu qui je suis Un banlieue parisien Blanc et gris. Du plateau de Gravelle on voit toute ma région Ses tours ses ponts et ses pavillons Ses deux grandes cheminées qui en fumant Plongent Ivry dans un brouillard blanc. La nuit les rues deviennent toutes oranges La ville se vide et c’est vrai que c’est étrange Une ville toute éclairée Et sans personne avec... [Lire la suite]
13 mai 2006

Batlik à la Maroquinerie

Batlik le 16 Mai 2006 à 20h30 A la Maroquinerie Tarif : 10 € 23 rue Boyer 75020 Paris Tel : 01 40 33 30 60 http://www.lamaroquinerie.fr/content2/
13 mai 2006

Une petite Gangrène

 Si seulement tu savaisà quel point j’attendais,de te voir me demanderun petit servicede quoi te dépanner.C’est aujourd’huique tout s’inverseet que tu deviens celui qui a besoinque je lui fileun petit coup de main.Mais… La rancune a poussée dans mes veines comme une petite gangrène et maintenant je ne suis plus sûr de rien. Est-ce que je dois me souvenir du temps ou l’on galérait autant ou bien l’époque ou tu te retournais en me croisant. Redis moi ce que ça fait de se sentir dépendant du bon vouloir des... [Lire la suite]
13 mai 2006

L'abandon

Il est tardNon en faitPas très tardMais en tout casTrop tardPour que toi et moiOn se voitEt surtout pour que moiJe vienneJusqu’à chez toi.Ne me demande pas de me souvenirDu tempsOu je venais mêmePar mauvais temps,Quand je venaisÀ n’importe quelle heureAvec le sourireEt des fleursParce que ce temps-làMoi quand j’y repenseJe me dis que c’étaitUn autre garsMais sûrement plus moi.Je ne me souviens plusDe la première foisOu je me suis ditJe ne t’aime plusJe ne sais pas pourquoiD’un jour à l’autreTout ce qui me plaisaitM’ a d’un coup énervé... [Lire la suite]