18 mai 2006

Juste à côté

Je vis juste à côté de Paris La d’où je viens c’est un peu qui je suis Un banlieue parisien Blanc et gris. Du plateau de Gravelle on voit toute ma région Ses tours ses ponts et ses pavillons Ses deux grandes cheminées qui en fumant Plongent Ivry dans un brouillard blanc. La nuit les rues deviennent toutes oranges La ville se vide et c’est vrai que c’est étrange Une ville toute éclairée Et sans personne avec... [Lire la suite]

13 mai 2006

Une petite Gangrène

 Si seulement tu savaisà quel point j’attendais,de te voir me demanderun petit servicede quoi te dépanner.C’est aujourd’huique tout s’inverseet que tu deviens celui qui a besoinque je lui fileun petit coup de main.Mais… La rancune a poussée dans mes veines comme une petite gangrène et maintenant je ne suis plus sûr de rien. Est-ce que je dois me souvenir du temps ou l’on galérait autant ou bien l’époque ou tu te retournais en me croisant. Redis moi ce que ça fait de se sentir dépendant du bon vouloir des... [Lire la suite]
13 mai 2006

L'abandon

Il est tardNon en faitPas très tardMais en tout casTrop tardPour que toi et moiOn se voitEt surtout pour que moiJe vienneJusqu’à chez toi.Ne me demande pas de me souvenirDu tempsOu je venais mêmePar mauvais temps,Quand je venaisÀ n’importe quelle heureAvec le sourireEt des fleursParce que ce temps-làMoi quand j’y repenseJe me dis que c’étaitUn autre garsMais sûrement plus moi.Je ne me souviens plusDe la première foisOu je me suis ditJe ne t’aime plusJe ne sais pas pourquoiD’un jour à l’autreTout ce qui me plaisaitM’ a d’un coup énervé... [Lire la suite]
12 mai 2006

Léa A

Lea a quelque chose qui faitque je n'ose pas lui dire que j'aiune certaines attiranceset que je pensequ'elle conjugue le chien et l'élégance Lea a quelque chose qui faitque je n'ose pas me rapprocher assez prèspour que mon souffle se mélange au sientout au plus certains soirs j'oselui toucher les mains Et même quand la cocotte s’aventure sur le siége avant droit de ma voiture eh ben là moi non plus je n’ose pas lui dire que je trouve qu’il y a un problème dans la... [Lire la suite]
09 mai 2006

Les chiens de prairie

On voit parfois Dans les vieilles Photos de familles, On voit parfois Dans rangées entières De visages souriants. Le père, la mère, Avec leurs enfants Les grabataires et les Chefs de clan, devant.  Et puis Quand on regarde Un... [Lire la suite]
08 mai 2006

Remède

J’avais 5 ans à peine De la morve séchais sous mon nez, Et c’étais sur mes slips qu’était cousue Mon identité. J’aimais son prénom Et comme elle suçait Ses crayons J’aimais, ses manières Et l’odeur de la lessive Qu’utilisait sa mère C’était un jour de la fête des rois C’était ma reine Et j’étais son fou. Ca signifiait passer son temps A la faire rigoler Et marchant à genoux Accrochait à ses souliers J’avais compris comment lire Ecrire... [Lire la suite]

08 mai 2006

L'élastique

Elle est sortie du lit En disant regarde Mes cheveux touchent mes fesses J’ai dit ou la la Ça c’est interdit Faut porter plaintes Et faire venir les CRS. Elle avait le sens de l’amour charnel Mais pas du tout celui de l’humour La belle On faisait des positions Que j’avais jamais faites avant Mais on ne s’appréciait pas vraiment. On a personne dans nos vies C’est nous les poux les parias Qui disons oui A tous les bras qui se tendent Et parfois même on en... [Lire la suite]
08 mai 2006

Assis Là

Je lis assis là en plein soleil, J'étais déjà assis ici la veille. Je viens toujours m'asseoir là Dès qu'il y a du soleil, J'ai pas faim, j'ai pas froid, Et j'ai même pas sommeil. Mon nez est un gros poivron rouge Et il est hors de question que je bouge. Je trempe, je patauge, dans mon jus Et il est hors de question, que je me bouge le cul. Parce que si quelqu'un au moins m'attendait Je pourrais lui dire encore une heure Encore une heure et j'y vais... Mais là,... [Lire la suite]
08 mai 2006

Regarde mes images

Regarde mes images elles sont belles Je les ai fabriquées pour toi Il y a du bleu du rose toutes les couleurs du soleil alors prends donc tout ce que tu voudras. Et si un matin tu te réveilles en te disant pourquoi tout ça pour moi ? Fait moi ressortir de ma veille et surtout, surtout, n’oublie pas n’y réfléchi pas. Ecoute mes informations. Laisse-moi tourner ta tête dans la bonne direction. Regarde le Monde, comme je veux bien te le montrer ... [Lire la suite]
08 mai 2006

Ce qui nous sépare

Ce qui nous sépare C’est une manière de voir, Une certaine façon, De choisir ses opinions. Si j’ai du mal à sourire, C’est parce qu’à force de te découvrir, J’ai peur de me mettre à cerner, Les idées dont tu t’es entiché. Dis toi qu’à force de … Remplacer arabe par reubeu, Et reubeu par maghrébin, Tu finiras par parler Avec les mains Que ça vaut pas la peine de rougir En te demandant lequel choisir, Alors que le type, gars, ou bonhomme, Conviennent très bien. Tu fais... [Lire la suite]